Journal de confinement, à la Kafka

Il était tard lorsque K. entendit le téléphone sonner. L’horloge à balancier venait de marquer dix heures. La télévision diffusait dans le vide un documentaire sur la pêche en haute mer. K. se hissa hors du canapé pour se rendre vers la table basse où reposait le combiné. Pendant ces deux semaines de confinement, il […]

Journal de Confinement, à la Céline

Ca a débuté comme ça. Moi, j’avais jamais rien pris au sérieux. Au pire, le virus allait nettoyer les bas-fonds, débarrasser la pestilence, que je me disais. Notre pestilence, je précise, surtout celle des vieux qui sentent déjà avant de mourir. Quand ils crachotent du covid, ça fait comme des glouglous au fond de leur […]

Journal de confinement, à la Proust

Par la grâce moderne de l’esprit civique, car c’est ainsi qu’on exprime dans le siècle les sentiments chevaleresques d’autrefois, aurait précisé le directeur de conscience de tante Léonie, notre cher Abbé Abbon, nous restâmes confinés en nos intérieurs tandis que le monde alentour semblait se déliter, comme se désagrégeaient les nuages gris entraperçus par la […]

Mémoires diverses II.

Rêve de grandeur – La Sarraz, début des années 80 Je me souviens très bien de l’endroit et du moment, quand cette illumination enfantine m’est venue à l’esprit. Et si je devenais le Roi du monde? Alors il n’y aurait plus ni guerre ni pauvreté: je l’interdirais tout simplement. Je m’imaginais avec sur la tête […]

Bruyante Amérique – compte-rendu au pays du vacarme heureux

Il y a quelques jours, les murs de ma maison se mettent à trembler. Par la fenêtre du salon, je vois avancer un monstre d’acier brinquebalant et tonitruant, un pachyderme artificiel de tubes et de ventilateurs, qui renifle la chaussée de sa trompe en flexible. C’est l’aspirateur municipal. Il remonte lentement l’allée, comme le char […]

Cendrillon

“Le jour où l’on devait célébrer son mariage avec le fils du roi, ses deux perfides soeurs s’y rendirent avec l’intention de s’insinuer dans ses bonnes grâces et d’avoir part à son bonheur. Tandis que les fiancés se rendaient à l’église, l’aînée marchait à leur droite et la cadette à leur gauche : alors les […]